Feuilles d’ortie contre le ronflement

Sommaire

 

On connaît l’ortie pour ses propriétés urticantes mais elle est aussi considérée comme une plante médicinale aux multiples vertus. Particulièrement prisée des herboristes, l'ortie est connue pour ses bienfaits depuis l’Antiquité. Elle fait notamment partie des remèdes naturels pouvant diminuer voire stopper les ronflements.

On vous en dit plus.

Zoom sur l'ortie et ses feuilles

L’ortie fait partie de la famille des urticacées :

  • Elle est originaire des régions tempérées d’Eurasie, mais on en trouve aujourd'hui sur tous les continents comprenant des zones tempérées.
  • Cette herbacée peut s’élever jusqu’à un mètre.
  • Elle fleurit de juin à septembre.
  • On utilise les racines et les parties aériennes de cette plante pour ses vertus médicinales.
  • Les feuilles peuvent s’utiliser en cataplasme, en infusion, en jus frais, ou encore sous forme séchée.

Bienfaits des feuilles d'ortie

Propriétés médicinales

L’ortie a de nombreuses propriétés :

  • diurétique : quand elle est utilisée sous forme de capsule, de feuilles séchées ou encore de jus frais ;
  • anti-rhumatismale : quand elle est utilisée en cataplasme ;
  • lutte contre le rhume : les feuilles aident à combattre le rhume des foins ;
  • anti-inflammatoire : la racine soulage au moment d’uriner, en cas d’inflammation de la prostate ;
  • anti-acnéique : elle empêche la survenue de l’acné quand elle est appliquée en lotion ;
  • lutte contre les infections : elle aide à lutter contre les aphtes, la gingivite ou l’angine quand elle est utilisée en bain de bouche ;
  • stimulation de la montée de lait, chez la femme enceinte.

Cas du ronflement

Les feuilles d’ortie ont une action anti-histaminique :

  • L’histamine fait flamber les problèmes d’allergie et facilite de ce fait l’apparition des ronflements.
  • En infusion, les feuilles d’orties empêchent la libération d’histamine et la congestion nasale pouvant y être associée.
  • Les ronflements dus aux allergies et aux rhinites sont donc réduits.

Prévention de l'apparition des ronflements

Le ronflement, appelé aussi ronchopathie, est un bruit irritant, voire insupportable, qui se produit le plus souvent au moment de l’inspiration. Les tissus mous de la luette et du palais se mettent à vibrer au passage de l’air et bloquent en partie son entrée. Le son du fameux ronflement provient de ces vibrations.

Afin d’éviter leur apparition, il est conseillé de :

  • manger équilibré de manière à maintenir son poids et ne pas être en surpoids ;
  • ne pas consommer de boissons alcoolisées avant d’aller dormir ;
  • ne pas fumer : cela irrite les voies respiratoires ;
  • privilégier la position sur le côté pour dormir ;
  • garder une bonne hygiène nasale.

En plus de l’ortie, il existe de nombreux autres remèdes naturels pour lutter contre ces nuisances sonores. Citons : la menthe (surtout quand le ronflement est provoqué par le rhume ou la grippe), la sauge, le thym, l’huile, l’eucalyptus, la lavande ou encore le gingembre.

Pour approfondir le sujet :