Définition et causes du ronflement

Sommaire

 

Ronflement : définition

Le ronflement, aussi appelé ronchopathie, est un bruit respiratoire émis pendant le sommeil par certaines personnes, en raison d'une réduction du diamètre des voies respiratoires.

En fait, tout le monde a déjà été dérangé par le ronflement de quelqu'un ! Et pour cause : 10 millions de Français sont des ronfleurs réguliers. Ainsi, environ 40 à 50% des adultes de plus de 50 ans ronflent (60% des hommes et 40% des femmes).

Le mécanisme du ronflement

Le ronflement est causé par la vibration de la luette (petite languette pointue attachée au palais) et du voile du palais au moment du passage de l'air au niveau du pharynx. Le voile du palais est une membrane musculaire, aussi appelée palais « mou », située en arrière du palais osseux.

Le ronflement se produit lorsque l'air inspiré accélère dans des voies aériennes rétrécies ou dont les parois manquent de tonus.

Lire l'article Ooreka

Le rétrécissement des voies aériennes peut être dû  à plusieurs facteurs :

  • Un excès de graisse au niveau du cou, qui « appuie » sur les voies respiratoires.
  • Un relâchement excessif de la luette, du voile du palais et de la langue, qui « tombent » vers la gorge.
  • Des amygdales trop volumineuses, en particulier chez les enfants.
  • Une obstruction nasale, due à un rhume, à une déviation de la cloison nasale, à des allergies ou une sinusite chronique.

Ronflement : un trouble pas toujours bénin

Le ronflement est plus ou moins fréquent et plus ou moins intense. Il peut se traduire par un bruit discret mais peut aussi atteindre 90 décibels, soit le bruit d'un camion !

Il s'agit le plus souvent d'un trouble anodin, qui n'a pas de conséquences autres que la gêne de l'entourage.

Cependant, dans certains cas, le ronflement peut traduire un problème plus grave : le syndrome d'apnées obstructives du sommeil (SAOS). Dans ce cas, le ronfleur fait des arrêts respiratoires fréquents et inconscients pendant son sommeil. Il s'interrompt de respirer pendant plus de 10 secondes à intervalles réguliers, d'où le terme « apnée ».  Environ 15% des ronfleurs souffriraient d'apnées du sommeil.

On distingue donc deux types de ronflement :

  • Le ronflement simple, anodin, qui ne représente pas de danger pour la santé.
  • Le ronflement associé à des troubles respiratoires inquiétants (le SAOS).
Lire l'article Ooreka

Aussi dans la rubrique :

Comprendre le ronflement

Sommaire