Ronflement et homéopathie

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka

Sommaire

 

Comme l'acupuncture, la phytothérapie et aromathérapie, l'homéopathie est une médecine douce qui ne fait pas appel aux médicaments classiques ou à la chirurgie.

Lire l'article Ooreka

Le principe de l'homéopathie

Le principe de l'homéopathie est simple : une substance qui, à dose élevée, peut rendre malade, est capable lorsqu'elle est administrée à des doses infimes de soigner. On soigne en quelque sorte le mal par le mal.

Contre le ronflement, une étude menée en 2000 a montré que les médicaments homéopathiques étaient relativement efficaces.

L'homéopathie contre le ronflement en pratique

Le traitement homéopathique est prescrit par un médecin homéopathe. La consultation initiale est longue (environ une heure) car le médecin a besoin de connaître les symptômes, l'histoire et les habitudes de vie du patient pour établir un traitement personnalisé.

Le médecin essaiera d'identifier les causes du ronflement (surpoids, nez bouché...) et proposera un traitement en conséquence.

Lire l'article Ooreka

Les différents traitements homéopathiques anti-ronflement

Le traitement dépend des symptômes, des causes du ronflement et des caractéristiques du ronfleur.

Plusieurs médicaments homéopathiques ont toutefois fait leurs preuves contre le ronflement :

  • Une combinaison contenant Nux Vomica, Belladonna, Ephedra vulgaris, Hydrastis canadensis, Kali bichromicum, Teucrium marum et Hystaminum hydrochloricum a été étudiée et a montré son efficacité.
  • L'opium, le Pulsatilla, l'Ammonium carbonicum, le Thuya argento culta sont efficaces contre le nez bouché.
  • En cas de sommeil agité et de difficultés d'endormissement : ignatia, coffea, stramonium...

Ces pros peuvent vous aider