L'appareil de ventilation (CPAP)

Sommaire

 

On distingue 3 appareils anti-ronflement : l'orthèse dentaire, l'appareil de ventilation et la canule souple.

En cas de ronflements majeurs ou d'apnées du sommeil, le port d'un masque respiratoire pendant la nuit peut être nécessaire.

C'est votre médecin qui vous informera s'il pense que ce traitement peut vous aider.

 
Lire l'article Ooreka

Le port d'une orthèse dentaire, pour avancer la mâchoire pendant la nuit, peut aussi être une option en cas d'apnées du sommeil : l'orthèse dentaire anti-ronflement, tout comme les opérations chirurgicales anti-ronflement.

Lire l'article Ooreka

Le principe de cet appareil anti-ronflement

L'appareil consiste à insuffler de l'air en continu dans les voies respiratoires, grâce à un masque relié à une machine, que l'on porte la nuit. Le but est de créer une pression d'air pour maintenir les voies respiratoires ouvertes, et les empêcher de s'affaisser et de se boucher (ce qui se passe en cas d'apnées du sommeil).

C'est le traitement le plus efficace contre l'apnée du sommeil. On parle aussi de « ventilation à pression positive continue » ou CPAP (en anglais Continuous Positive Airway Pressure).

L'appareil de ventilation CPAP en pratique

C'est votre médecin qui prescrit le traitement par appareil de ventilation.

Le réglage de l'appareil et de la pression se fait à partir des résultats de la polysomnographie.

Lire l'article Ooreka

Cela prend généralement quelques semaines avant de s'habituer au masque, qui peut être gênant les premières nuits. Le port du masque peut aussi provoquer quelques irritations. Le masque doit être porté toutes les nuits, ce qui est contraignant, mais son efficacité sur l'apnée du sommeil et sur les ronflements est excellente.

C'est en outre le seul traitement de l'apnée du sommeil pris en charge par l'Assurance maladie.

D'autres traitements anti-ronflements existent : la radiofréquence, les médecines douces et la rééducation anti-ronflement.