Lutter contre le ronflement

Écrit par les experts Ooreka
Lutter contre le ronflement

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf :

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

 

Lorsqu'on s'endort, le relâchement et la détente des tissus du palais et de la gorge peuvent empêcher la circulation normale de l'air, c'est ce qui est à l'origine d'un ronflement.

Il existe un grand nombre de produits anti-ronflement accessibles en vente libre. Il peut s'agir de pastilles, de sprays, de lubrifiants, de bandelettes, etc.

Ces produits ne permettent pas d'arrêter les ronflements chez tout le monde. Si certains peuvent convenir, d'autres seront en revanche très décevants, car leur effet est souvent de courte durée et leur efficacité toute relative.

Les conseils pour lutter contre les ronflements donnés ci-après s'appliquent en revanche à tous et ne nécessitent pas un investissement financier important.

1 Adoptez une position idéale

Dormez sur le côté

Dormez sur le côté ou sur le ventre ! C’est la première solution pour éviter de ronfler.

Si cela n’est pas dans vos habitudes, il faudra dans un premier temps faire en sorte de vous y contraindre.

Pour cela, placez une balle de tennis ou de tennis de table dans votre dos, retenue par votre pyjama. Si vous vous placez sur le dos, vous serez incommodé et reviendrez à votre position initiale sur le côté. Au fil du temps, vous prendrez cette habitude et la balle ne sera plus utile.

Pour plus de facilité, vous pouvez enfiler un pyjama anti-ronflement spécialement conçu pour cela et qui dispose d’une poche à velcro dans laquelle placer la balle.

Plus économique, vous pouvez vous-même coudre une poche dans le dos de votre pyjama.

Surélevez votre lit

Surélevez la tête du lit en plaçant des cales sous les pieds à l’avant ou sous le matelas.

La position inclinée facilitera votre respiration.

2 Libérez vos voies respiratoires

Nettoyez votre nez

Il peut être utile de nettoyer votre nez si c’est de là que viennent vos ronflements.

Utilisez du sérum physiologique qui dégagera vos fosses nasales.

Humidifiez votre chambre

Utilisez un humidificateur pour limiter la sécheresse de vos voies respiratoires.

Perdez du poids

Ce conseil ne s’applique pas à tous, mais il est fréquent que l’embonpoint soit à l’origine du ronflement. Diminuer la masse des tissus graisseux devrait faciliter le passage de l’air.

3 Astuces complémentaires

D’autres conseils pour lutter contre les ronflements :

  • Ne mangez pas dans les 3 h précédant votre coucher.
  • Ne consommez rien qui entraîne le relâchement des tissus, comme l’alcool et les somnifères.
  • Ne fumez pas : la cigarette gêne le passage de l’air.

4 Rendez-vous chez un médecin

Il est possible de bénéficier d'une aide médicale lorsque les ronflements sont particulièrement importants, a fortiori si ceux-ci s'accompagnent d'une apnée du sommeil.

Il existe des avancées mandibulaires qui s'apparentent à une prothèse destinée à placer la mâchoire en avant et à faciliter le passage de l'air. Cette prothèse est uniquement disponible avec une prescription médicale.

Une intervention chirurgicale est aussi possible, mais elle n'est à conseiller qu'en tout dernier recours, car il s'agit d'une opération assez lourde pratiquée sous anesthésie générale : raccourcissement du voile du palais, ablation de la luette voire des amygdales.

Matériel nécessaire pour lutter contre le ronflement

Imprimer
Balle de tennis

Balle de tennis

À partir de 2 € le lot

Humidificateur

Humidificateur

À partir de 20 €

Orthèse d'avancée mandibulaire

Orthèse d'avancée mandibulaire

Uniquement sur prescription médicale

Pyjama anti-ronflement

Pyjama anti-ronflement

49 €

Sérum physiologique

Sérum physiologique

2 € les 30 doses

Cette fiche est maintenant terminée,
mais entre nous ce n'est pas fini...
Vous pouvez aussi :



Pour aller plus loin


Produits


Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !